25/10/2017

La flexibilité pour ligne directrice

Une gamme de solutions flexibles, notamment des systèmes de sièges incurvés automatisés, peut être adaptée tout en respectant le budget imparti

Cela fait plusieurs années que les architectes sont en quête de solutions permettant d’accroitre la flexibilité au sein des auditoriums, des lieux de divertissement, des salles communautaires et de spectacle. Plusieurs facteurs concourent à cette évolution du secteur. En effet, proposer un large éventail de possibilités au sein d'un même espace de spectacle permet de diminuer les coûts d’exploitation généraux, de réduire le temps de travail et les dépenses tout en laissant davantage de place à la créativité. La vitesse de transformation, la sécurité, la facilité d’utilisation et la fiabilité doivent faire figure de norme pour qu'une telle flexibilité soit couronnée de succès et reconnue.

Un vaste choix de solutions

SERAPID jouit d'une solide expérience en matière de fourniture de solutions pour les salles de spectacle et de conférence et les stades. Ayant l’ingénierie à cœur, SERAPID cherche constamment à mettre la solution la plus efficace au service de la vision artistique. Ces solutions ont été pensées pour proposer le niveau de flexibilité attendu dans le respect du budget imparti. Elles comprennent également un large éventail d’options.
L’une des options fondatrices reposant sur la technologie LinkLift de SERAPID utilise des élévateurs associés à des wagons d’assise. Cette combinaison donne naissance à un système plutôt efficace. Elle nécessite toutefois plus de travail et un espace de stockage plus vaste pour les wagons d'assise qui ne sont pas en cours d'utilisation. En règle générale, la dimension de cet espace de stockage doit être environ 25 % plus grande que les wagons eux-mêmes. Un autre désavantage subsiste : l’angle d’inclinaison est fixe. Ce système s'adapte toutefois à tous les types de sièges. Il est également possible de recourir à une série d’élévateurs associée à des sièges amovibles. Davantage d’élévateurs seront nécessaires que lors de l'utilisation du système de wagon d’assise. En revanche, l’espace de stockage nécessaire est moins important pour les sièges eux-mêmes. Cette solution ne s'adapte pas à tous les types de sièges et la transformation est assez fastidieuse.
Il est aussi possible d'utiliser des élévateurs de rangées de sièges individuels associés à des sièges rabattables stockés dans des caisses. Une fois stockés, les couvercles des caisses forment le sol, qui peut ensuite facilement être modelé pour être incliné ou façonné à l'image d'un cabaret, et ce par des moyens entièrement automatiques, semi-automatiques ou complètement manuels. Nous vous rappelons que le niveau d’automatisation dépend du budget. La profondeur de la fosse constitue le principal avantage de ce système. Dans certains cas, elle peut être de seulement 750 mm (2,46 pi), car il est possible d'orienter les rangées de sièges à l’aide des guides muraux linéaires aux extrémités. Le Dorfman Theatre de Londres bénéficie de ce type de système doté de sièges semi-automatiques. Le système de Dorfman compte 140 sièges et une transformation complète peut être réalisée par une seul personne en 60 minutes environ. De plus, le retrait de certaines loges d’assise et grilles légères en haut des élévateurs permet d’obtenir des positions de trappes. L’élévateur de l’avant-scène, deux fois plus profond que les neuf autres rangées, peut servir à transporter les wagons d’assise stockés. Des sièges supplémentaires sont donc disponibles à l'arrière de l'auditorium lorsque la position de mixage sonore n’est pas utilisée. Le principal désavantage de ce système réside dans le fait que seuls des sièges rabattables sont compatibles.

Une longueur d’avance

Pour les entreprises qui développent des solutions flexibles à l’intention des salles de spectacle, l’objectif premier a toujours été l’élaboration d’un système compact, entièrement automatique et économique permettant la transformation de rangées incurvées de sièges. Après des années de travail de développement et de conception intense, SERAPID a mis au point QSX II, une solution brevetée offrant ce qu'il y a de mieux en matière d’automatisation et de flexibilité. Le système permet de stocker des rangées de sièges directement en dessous du sol, et ce sur la simple pression d’un bouton. Une personne seule peut donc sans difficulté procéder à la transformation d’une salle entière. Le système est compatible à la fois avec les rangées droites et incurvées.
Le système d’assise QSX II a recours à une disposition en parallélogramme à nulle autre pareille associée à la solution d’élévation LinkLift de SERAPID. Contrairement aux autres systèmes qui orientent le dossier du siège vers le bas, le système QSX II permet de stocker les sièges en position verticale. Ces derniers sont fermement ancrés sur une section en acier montée sur un ensemble de bras, créant ainsi une structure rigide et fixe. Ces sections en acier sont adaptées à tous les types de sièges pour une liberté architecturale totale.
Des rangées alternées sont montées simultanément à l’aide du système LinkLift de SERAPID, de façon à ce que les sièges stockés se trouvent à distance des sections de plancher adjacentes. Après avoir été entièrement monté, le système en parallélogramme extraie les sièges de leur position de stockage, à distance de la structure du plancher, puis positionne la rangée. Une fois cette étape réalisée, les sections sont baissées simultanément au niveau du plancher dégagé. Les autres sections du plancher sont ensuite montées et la procédure peut être reproduite. Lorsque les sièges ont été positionnés, chaque section du plancher est montée au niveau souhaité si un angle d’inclinaison est nécessaire. Il est possible de préprogrammer différents angles d’inclinaison dans le système pour une multitude d'applications.
Le système QSX II est entièrement synchronisé et conserve sa position quel que soit le nombre de cycles. Cela assure un contrôle précis et uniforme de l’ouverture. Il ne nécessite qu’une faible profondeur de fosse de seulement 1 800 mm (5,9 pi) et ne requiert aucun espace de stockage séparé, réduisant ainsi l’incidence sur le volume de construction.
La construction du mécanisme de plancher et de siège permet de contrôler la distribution de chauffage et de refroidissement. Le système est conçu de manière à relier l’alimentation électrique et les moyens de communication directement à chaque siège, ce qui rend possible le recours à la traduction simultanée, aux systèmes de vote, à l’éclairage et à d'autres fonctionnalités similaires.
SERAPID participe à l'élaboration de l'ensemble de ces solutions. Qui mieux que SERAPID saura vous conseiller et vous aider dans le cadre de la fourniture de systèmes offrant un niveau de flexibilité adapté à tous les budgets ?

Retours aux articles
Une question ?Contactez-nous